Left 4 Dead 2 – Bad buzz de fans

Le bad buzz est un détournement ou une critique d’une campagne de communication d’une marque ; son origine est généralement dûe à un message mal interprété ou à un groupe de personnes s’opposant à la marque. Le cas de Left 4 Dead 2 (L4D2) est intéressant car c’est la communauté de fans du N°1 qui prend violemment position contre la sortie de la suite de leur jeu préféré annoncée la semaine dernière à l’E3. Analyse.

L4D2boycott

L4D 1er du nom s’est écoulé à plus de 2 millions d’exemplaires (ventes « boîtes », hors achat online sur Steam, plateforme de jeu et vente en ligne) depuis sa sortie en novembre 2008. Un succès donc. Le jeu est principalement multijoueurs, social et favorisant l’apparition de communautés sur Internet. Valve, son éditeur, est un habitué de ce type de jeux puisqu’il est déjà à l’origine des célèbres Counter Strike et Team Fortress 2.

Lors du lancement, Valve a annoncé que de nombreuses extensions téléchargeables seraient disponibles gratuitement pour le jeu et qu’ils comptaient ainsi constituer une grande communauté de joueurs avec ce type de services… et les joueurs les ont écouté. En six mois, les fans de la première heure n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent en terme de contenus téléchargeables. Mais en plus, Valve annonce une « suite » (il n’y a pas d’histoire dans L4D) qui n’apporte pas de réelles nouveautés par rapport au premier épisode. En tous cas pas de nouveauté qui ne pourrait être a priori téléchargeable, même de façon payante. Cela aurait été moins « catastrophique » pour l’image de Valve que l’annonce d’un jeu complet au prix fort.

D’ailleurs, ce n’est pas tellement le prix qui fait grincer des dents la communauté, mais le sentiment d’avoir été flouée par un éditeur qu’elle admire et respecte depuis longtemps, tant pour la qualité de ses jeux que pour son écoute et sa valorisation de sa communauté. L’un des principaux reproche mis en avant par le groupe de boycott créé sur Steam est que le lancement de ce jeu divisera la communauté entre les utilisateurs du 1 et ceux du 2.

Le problème quand une marque déçoit ses fans, c’est que ceux-ci peuvent passer de l’amour à la haine très rapidement (un peu comme en amour quoi !) et se montrer particulièrement rancuniers à son égard, d’autant qu’ils n’ont pas oublié les promesses passées. La réaction ne se fait donc pas attendre et les vidéos fleurissent sur YouTube. Celle-ci a déjà près de 65 000 vues en 3 jours

Elle a même déjà droit à son remake : http://www.youtube.com/watch?v=pb0pF8d0Rxc

D’autres ont également de bons scores :

http://www.youtube.com/watch?v=koM4wyfCA_c

http://www.youtube.com/watch?v=SQWylFmqnwM

La preuve donc que quand une marque investit du temps et de l’argent à construire une communauté et lui promet services et écoute, mieux vaut aller jusqu’au bout de la démarche. En ce qui concerne Valve, tout n’est pas encore perdu : il leur suffirait d’annoncer que le contenu de L4D2 sera également disponible en téléchargement pour les utilisateurs du 1 pour que la communauté acclame de nouveau son éditeur fétiche. Attendons donc de voir si cette communauté aura ce poids ou si sa pétition se perdra dans les méandres du net.

Source : Kotaku

Publicités